La famille Bélier d’Eric Lartigau

Posted on 08/01/2015

Rodolphe et Gigi sont les deux fiers parents de Paula et Quentin. Ils vivent dans une ferme isolée, quelque part en France, et subviennent à leurs besoins en vendant des produits laitiers sur le marché. La famille Bélier est une famille unie, comme le sont de nombreuses autres, où la surdité des parents et du petit frère ne font aucune différence pour l’aînée, qui est née entendante.

Paula, joli brin de femme incarné par Louane Emera (candidate à The Voice France en 2013), est une ado au caractère réservé et est parfois la risée de l’école. Sa meilleure amie Mathilde est un vrai coeur d’artichaut et craque sur tous les garçons. Paula, elle, a le béguin pour Gabriel, et décide de s’inscrire à la chorale comme lui. C’est alors que Serge, pardon, le professeur Thomasson (grand fan de Sardou) entre en scène. Complètement subjugué par le potentiel de Paula, il décide qu’elle chantera en duo avec Gabriel pour le spectacle de la chorale et émet le souhait de l’inscrire à un concours de chant à Paris. Pendant ce temps, Rodolphe, père au caractère frondeur savamment interprété par François Damiens, décide de se présenter comme candidat aux élections locales. Paula sera tiraillée entre l’envie d’aider ses parents dans cette nouvelle lutte ainsi qu’à la ferme, et celle de monter à Paris pour participer à un concours de chant.

La famille Bélier est un film touchant, même si l’on regrette l’absence de sous-titres pour sourds et malentendants. C’eût en effet été une belle leçon et un bel apprentissage pour tous les spectateurs, une occasion aussi de sortir avec des proches touchés par la surdité. La communauté sourde a été quelque peu déçue que le choix du réalisateur se porte sur des acteurs entendants pour incarner les personnages principaux de ce long métrage et on peut comprendre cette frustration. Mais on tire également notre chapeau à François Damiens, Karin Viard et la vraie star de la famille, Louane, d’avoir appris une nouvelle langue. Apprendre des langues ouvre bien des portes sur la compréhension du monde, et cette tranche de vie sur grand écran donnera peut-être l’envie à certaines personnes d’en ouvrir une de plus.

Une pellicule comportant de jolis moments, plein de tendresse et d’émotions, pendant lesquels on verserait volontiers une petite larme. Eric Lartigau (Prête-moi ta main) signe avec La famille Bélier, une attachante comédie à savourer en cette nouvelle année.

Nancy Junion