Benoît, administrateur bénévole au Magasin 4

par Sandrine Job

Benoît est administrateur bénévole au Magasin 4 à Bruxelles. Son premier concert en tant que bénévole c’était Caspar Brötzmann Massaker le 12 juin 2010. Cela va donc faire bientôt 11 ans qu’il fait partie de l’équipe du M4 ! 

Si tu as une activité professionnelle, est-elle en lien avec la musique ?
Étant bénévole au Magasin 4, il m’est indispensable d’avoir une activité principale rémunérée. Je suis ingénieur en automatisation de tests informatiques, un métier assez éloigné du monde de la musique.

Quel était le dernier concert auquel tu as participé en en tant que bénévole avant le confinement ?
Il s’agissait du concert des Italiens d’OvO, le mercredi 11 mars 2020. Je me souviens avoir dû imprimer leurs laissez-passer pour qu’ils puissent rentrer dans leur pays, vu que la Belgique était passée en zone rouge.

Quelles sont les compensations dont tu bénéficies en tant que bénévole ?
L’entrée gratuite, un repas et des boissons les soirs de concert.

Quelles ont été pour toi les conséquence directes de l’arrêt des concerts ? D’un point de vue psychologique comme financier ?
D’un point de vue financier, la situation est meilleure pour moi maintenant que je fais du télétravail. Je suis bien conscient cependant qu’elle est très difficile pour tou·te·s les intervenant·e·s du milieu des concerts. Pour ma part, le manque social et artistique est beaucoup compensé par l’arrêt du stress/de la course permanente et du temps gâché dans les transports.

As-tu l’intention de poursuivre cette activité bénévole lors de la reprise des concerts ?
Certainement, mais pas sous la même forme qu’avant. J’espère avec moins de stress, et puis j’aimerais vraiment que les intervenant·e·s du milieu comprennent enfin qu’on fait tout ça gratos en plus de nos activités professionnelles avec des agendas bien chargés. De manière générale, la reprise reste vraiment une étape qui comporte beaucoup d’incertitudes. Impossible de prévoir le futur.

Quel avenir pour la musique live ? Comment se passeront, selon toi, les concerts du “futur” ?
J’espère qu’avec la vaccination, on reviendra à une forme de concert debout, sans distanciations physiques et sans masques. Pour les types de musiques ‘loud’, c’est indispensable. On ne va pas proposer du punk, du métal ou du noise rock assis.

En cette période morose, quel est le morceau qui te remonte le moral ?
Wolf Eyes – Stabbed in the Face.

Une anecdote liée à un concert ?
Je me rappelle de ce concert d’Oxes où je suis parti chercher le merchandising à Anvers avec un musicien alors que les portes du Magasin 4 ouvraient. J’ai fait l’ouverture en duplex par téléphone alors qu’on était sur la route. Je me souviens aussi du groupe No Balls qui est arrivé à 21h20 pour un concert qui devait commencer à 21h. On les a faits monter sur scène en deux minutes et le concert a finalement pu avoir lieu !

LIRE LE DOSSIER

Covid-19 : quel impact sur la musique live en Belgique ?

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience Accepter En savoir +

Cookies & Politique de confidentialité
error: Ce contenu est protégé !