Rencontre avec Xavi Forné d’Error! Design

Posted on 19/03/2015

Xavi Forné, jeune Espagnol passionné de graphisme et de musique, a commencé à réaliser des visuels pour son plaisir, il y a une quinzaine d’années. Aujourd’hui devenu professionnel, il travaille pour de nombreux groupes et artistes renommés. Rencontre avec un graphiste inspiré et plein de talent.

Bonjour Xavi, qui es-tu et que fais-tu?

Je m’appelle Xavi Forné, je suis né et vis à Badalona, dans la province de Barcelone. J’ai un petit studio graphique qui se nomme Error! Design où je crée des posters, des t-shirts et des pochettes d’albums. Je joue aussi de la guitare dans le groupe Syberia (Ndlr : qu’on a pu découvrir au Dunk!festival) et dans mon projet solo, Ulmus. J’adore la musique, le graphisme bien entendu, et mon chat Freyja.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de commencer à faire des posters?

J’ai commencé à faire mes propres posters, très DIY (Ndlr : Do It Yourself/Fais-le toi-même), il y a 15 ans environ, pour mes groupes, des concerts d’amis et pour mon label musical. Dès 2008, j´ai réalisé mes premiers posters sur commande et me suis plongé dans le graphisme et les illustrations pour la musique, en tant que hobby. En 2012, j’ai quitté mon travail pour me consacrer entièrement à ce projet personnel et pour vivre de mes posters et autre projets dans le domaine. J’ai évolué dans ce monde car j’ai vu beaucoup d’excellents travaux sur gigposters.com

Ton concept Error! Design apporte une valeur ajoutée aux concerts. Peux-tu nous expliquer son succès?

J’ai créé mes premières œuvres pour assister à certains concerts gratuitement, mais aussi pour faire quelque chose de sympa pour les groupes que j’aime. Au fur et à mesure que le temps passait, j’ai commencé à recevoir des demandes de groupes ou de promoteurs qui souhaitaient travailler avec moi, j’ai alors décidé d’en faire mon métier. Certains posters de concert sont imprimés en sérigraphie et je les vends sur ma boutique en ligne ou au merch’ des groupes en tournée. Il y a des éditions très limitées, signées et numérotées, que les gens achètent et gardent comme objets de collection. J’ai ajouté à ces posters des nouveaux produits comme des coques de téléphone, des t-shirts, des mugs et des sacs en toile.

As-tu déjà rencontré des musiciens pour lesquels tu as fait des posters? Si oui, qui sont-ils? Gardes-tu des bons souvenirs de ces rencontres?

C’est la facette la plus excitante de mon travail. C’est vraiment cool de rencontrer les groupes, et si en plus tu es un grand fan, c’est géant! Certains groupes sont maintenant mes amis et c’est ce qui rend mon boulot super. J’ai de bonnes relations avec Red Fang, Russian Circles, Rocky Votolato, Sargent House Records, This Town Needs Guns. J’ai aussi rencontré les groupes suivants : Anathema, Thee Silver Mt Zion, Alcest, Ólafur Arnalds, Baroness, Caspian, Chelsea Wolfe, Cult of Luna, Snuff, Dark Castle, Swing Kids… Mais je ne suis pas sûr qu’ils se souviennent tous de moi!

À côté d’Error! Design, tu joues aussi dans Syberia. Est-ce qu’il y a une scène post-rock en Espagne? Quels groupes recommandes-tu aux lecteurs de BeCult?

C’est une question à laquelle il m’est difficile de répondre car je n’écoute pas vraiment de post-rock en ce moment (enfin, juste des vieux albums que j´adore). Je pourrais te dire que mes potes de Böira sont des gars talentueux. Et je sais qu’il y existe une scène post-rock en Espagne mais je ne connais pas les noms des groupes. Parfois, ils se qualifient eux-mêmes de groupes post-rock parce qu’ils font de la musique instrumentale, tu vois le genre? Alors je préfère écouter des groupes venus d´ailleurs…

Propos recueillis par Nancy Junion

English version available on demand.