Les Morlocks refont surface

Posted on 01/08/2012 by BeCult

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de ces créatures inventées par H.G. Wells dans son roman de science-fiction La Machine à Explorer le Temps mais bien du groupe punk-garage américain formé, en 1984, sous l’impulsion de Leighton Koizumi. Après Easy Listening for the Underachiever paru en 2008 sur le label Go Down Records, ces monstres sacrés du rock psyché sont de retour avec un album de reprises : The Morlocks Play Chess.

Le concept de ce douze titres est simple : reprendre les grands classiques blues de la maison de disque Chess Records à la sauce Morlocks. On peut dire que le pari est réussi puisque le groupe nous livre ici un disque cohérent avec des rythmiques accrocheuses et une disto justement dosée, bref le mélange idéal pour “sketter une danse” dans son salon.

On retrouve, entre autres, sur cet album une reprise du You Never Can Tell de Chuck Berry, titre connu pour figurer sur la bande originale du film de Quentin Tarantino : Pulp Fiction. Mais aussi celle de Killing Floor, morceau écrit et enregistré en 1964 par le bluesman américain Howlin’ Wolf et repris, autrefois, par Jimi Hendrix ou Led Zeppelin. The Morlocks Play Chess est donc un petit bijou pour les amateurs du genre, un album qui est d’ailleurs à découvrir gratuitement sur Soundcloud, le site de partage de fichiers son. A bon entendeur, salut !

Hélène Many