Ho99o9 et Blue Daisy au Muziekodroom

Posted on 17/11/2015

En ce 10 novembre, nous mettons le cap vers Hasselt et son Muziekodroom pour assister au concert sold out d’Ho99o9, dont Blue Daisy est chargé d’assurer la première partie.

Si nous devions choisir un adjectif pour qualifier cette soirée, ce serait… dingue ! On entame les festivités chauffés à bloc par le chanteur balèze de Blue Daisy, très intimidant malgré son style décontracté et sans artifices (torse nu et pantalon de training). Accompagné par un batteur et un sampler lançant des rythmes hip-hop underground voire hardcore, il n’hésite pas à interagir avec le public, accrochant son attention grâce à son chant puissant et à son attitude entraînante.

Place maintenant à Ho99o9, prononcé « Horror », pour la petite histoire. Ce groupe afro-punk, formé en 2012 à Newark dans le New Jersey, est composé de deux chanteurs complètement déjantés, Eaddy et TheOGM, également accompagnés d’un batteur et d’un sampler.

Le manque d’instruments aurait pu être le seul point négatif de cette soirée s’il n’avait pas été entièrement comblé par la présence captivante – à la limite de l’aliénation – de ces deux leaders à l’énergie contagieuse, se mêlant à la foule et se jetant au sol. Autant influencés par le hip-hop gangsta que par le punk hardcore de groupes tels que Black Flag ou Bad Brains, ils n’hésitent pas à reprendre certains de leurs titres en live.

Comment conclure sans parler du côté « Horror » de la formation américaine ? Inspiré des films d’épouvantes, il donne la chair de poule. Et ce, dès l’entrée en scène des artistes, accoutrés comme des personnages sortis tout droit de l’un de ces longs métrages.

Après les avoir vus s’enfiler un certain nombre de pétards tout au long de leur set, plus personne n’osera dire que les fumeurs de « weed » sont des endormis ! Deux groupes qui raviront les amateurs de hip-hop comme les amoureux du punk hardcore.

Pierine Vande Zande

Retrouvez toutes les photos dans notre rubrique En Images

Crédit photo : Marcela Tapia