Omar Souleyman, flegme against the fête

Le 27 janvier, notre Orangerie nationale se teintait des sonorités métissées et relativement – enfin, complètement – décalées de l’artiste syrien Omar Souleyman. C’est courant 2006 que le chanteur voit sa carrière décoller lorsqu’un Occident avide de nouveautés le découvre pour la première fois sur la compilation Highway to Hassake, sortie sur le label Sublime Frequencies. Continue Reading →