Helado Negro : This Is How You Smile

Posted on 04/07/2019

Installé à Brooklyn, né en Floride de parents équatoriens, passant allègrement de la prose de Shakespeare à celle de Cervantes, Helado Negro – Roberto Carlos Lange de son vrai nom – est un véritable pied de nez à la politique migratoire (ou plutôt anti-migratoire) de Donald Trump. Avec This Is How You Smile, un 6e album tout à fait brillant, il nous invite dans son intimité.

On commence par l’anglais avec une balade purement folk Please Won’t Please et le très mélancolique Imagining What To Do. Après un intermède 100% musical (Echo For Camperdown Curio), frontière entre deux univers, on bascule dans le monde hispanique avec Fanstasma Vaga pour atteindre le consensus entre les deux langues avec le magnifique Pais Nublado, chanson qui vous restera indubitablement dans la tête. On poursuit avec Running qui invite davantage à la danse chaloupée qu’à la course de fond et à la rêverie plutôt qu’à la concentration, et on continue sur cette voie avec le tout aussi addictif Seen My Aura.

Sabana De Luz prolonge le dépaysement : on est transportés sur une plage d’Amérique du sud où on s’imagine danser sans complexe avec l’âme soeur en contemplant le soleil disparaître dans la mer…

Novembre 7, Todo Lo Que Me Falta, Two Lucky, les morceaux se déploient comme autant d’histoires jusqu’au 12e et dernier titre de ce disque : My Name Is For My Friends. C’est beau, touchant, intimiste. Bref, un petit bijou à découvrir au plus vite !

Sandrine Job