The 100

Posted on 22/12/2014 by BeCult

Une nouvelle tendance est apparue sur les petits écrans : les séries du genre « survivors ». C’est comme si The Road, le livre de Cormac Mc Carthy sorti en 2006 et adapté en film en 2009, avait fait son petit bonhomme de chemin et donné naissance à un bon nombre de nouvelles séries traitant le même sujet, sous des angles à chaque fois différents : la survie de l’espèce humaine. The Walking Dead, The Lottery et The 100 en sont d’illustres exemples.

Space Oddity

En orbite autour de la planète bleue depuis presqu’un siècle, l’Arc arrive au bout de ses ressources en oxygène. Il faut absolument trouver une solution à la survie de ses habitants. C’est alors que le chancelier de l’Arc, Thelonious Jaha et son équipe de conseillers décident d’envoyer 100 jeunes prisonniers en éclaireurs sur la terre. Cette terre, qui après des guerres nucléaires apocalyptiques, serait devenue inhabitable pour les humains.

Parmi les 100 jeunes prisonniers envoyés : Clarke, la fille de la conseillère et médecin en chef de l’Arc, l’officier Bellamy Blake et Wells, le fils du chancelier. L’atterrissage est rude et cause la mort de deux des prévenus. Il est nécessaire de s’organiser dans ce nouveau monde hostile, et Clarke et Bellamy se disputent la place. D’un côté, Bellamny tient absolument à ce que le contact soit rompu avec l’Arc, de l’autre, Clarke estime que maintenir le contact fait partie des priorités. La vie commence à se structurer quand les « grounders » font leur apparition, terrorisant les nouveaux habitants.

Cette série, dont la diffusion de la seconde saison a débuté fin octobre aux Etats-Unis, est prometteuse. Le casting est choisi avec soin, la réflexion autour des tenues et des appareillages de fortune tient la route, les batailles sont réalistes et la sélection musicale occupe une place singulière au fil des épisodes. Avec The 100, la chaîne américaine The CW propose, avec grand discernement, une nouvelle manière de survivre dans un monde post-apocalyptique. Préparez votre gourde, il se peut que cette série vous donne grand-soif!

Nancy Junion