L’année prochaine de Vania Leturcq

Posted on 18/03/2015

Clothilde et Aude sont deux amies d’enfance qui vivent dans le même village français de province. Elles ont dix-huit ans, sont inséparables et vont clôturer leur cycle d’études secondaires par le passage du bac. Se pose, du coup, la question de leur avenir…

Clothilde, jeune fille sérieuse et renfermée, n’a d’autre ambition que de quitter rapidement sa famille et son patelin pour monter à Paris et intégrer la fameuse Sorbonne où elle désire suivre des études de philosophie. Aude, pour sa part, plus extravertie, n’a pas de véritable ambition ni de velléité de quitter sa province mais choisit de suivre Aude à Paris, celle-ci l’ayant faite admettre en prépa aux Beaux-Arts.

S’ensuit une année parisienne au cours de laquelle chacune des amies évolue dans son cheminement personnel avec les conséquences inévitables de cette évolution sur l’amitié qui les lie. Le film, porté par deux actrices à fort caractère (Constance Rousseau interprétant le personnage de Clothilde et Jenna Thiam dans le rôle d’Aude) aurait pu être bon, même très bon, si le scénario n’avait pas été aussi pauvre. Pauvreté avec pour conséquence une lenteur qui pèse véritablement tout au long de la vision.

De plus, ce long métrage ne nous épargne pas les clichés manichéens (pour réussir tu dois monter à Paris, sous peine de devenir serveuse en province) et les invraisemblances (Clothilde vient d’entamer ses études en philosophie mais semble pouvoir damner son pion à Kant). Clou du spectacle : la fin est courue d’avance. Deux points positifs sont quand même à relever : les deux jeunes actrices qui sont toutes deux lumineuses et la très agréable bande originale.

Pas vraiment convaincus par cette réalisation, nous sommes toutefois curieux de revoir Constance Rousseau et Jenna Thiam dans des films un peu plus consistants.

Sandrine Job