Dour Festival 2013 : Headbanger Selection

Posted on 13/07/2013

Le festival de Dour c’est plus de 200 concerts repartis sur 7 scènes. En 2013, il aura lieu du jeudi 18 au dimanche 21 juillet. La rédaction de BeCult s’est penchée sur la programmation de cette 25e édition et vous propose sa sélection rock dur.

Outre les grands noms du genre tels que Anti-Flag (SAM), Danko Jones (VEN) et Biohazard (DIM), vous pourrez découvrir :

Hatebreed (VEN)

Metalcore? Hell, yeah! Hatebreed vient exciter tous les accros du genre. Leur dernier opus, The Divinity of Purpose, plus hardcore que jamais, est dans les bacs depuis quelques mois et attend avec impatience de se jouer en live. Alors, on en apprend vite les paroles et on aura de quoi s’époumoner pendant au moins 45 minutes (on l’espère).

Avec un synthé psyché distordu et bien énervé, un chant post punk digne des premiers pas de The Horrors, une guitare et une batterie aux tonalités multiwaves, le trio liégeois Le Prince Harry promet de faire une prestation on ne peut plus dansante sur la plaine de la Machine à Feu. À vos marques, prêt? Bougez!

Length of Time fait partie intégrante du paysage hardcore/métal noir jaune rouge depuis 1997. Tout habitué de cette scène pourra vous confirmer que ce groupe vous flanque une sacrée raclée à chaque set live. Armé de vos boules Quies et d’une bonne paire de grolles, vous voilà prêt à affronter les lions de l’HXC.

Pelican (VEN)

Envie de savourer une bon post metal pendant Dour? Soyez rassuré, Pelican sera là pour prendre la relève! Les quatre membres, issus de Chicago (ville connue comme un des berceaux du mouvement hardcore) viendront vous présenter leur dernier EP Ataraxia/Taraxis, sorti en 2012. Fans d’Isis, de Neurosis, de Russian Circles ou encore de Tool, Pelican est fait pour vous!

TBHR fait partie de la grande famille “Church of Ra” (initiée par AmenRa – à Dour le vendredi). Le combo viendra vous présenter son dernier joyau, Har Nevo, aux influences autant screamo, prog rock que dark folk. Laissez-vous emporter par les paroles et ambiances ténébreuses (et plus si affinités) de ce quintet gantois.

Doit-on encore présenter Tomahawk, suite parfaite de Faith No More et énième projet de messire Mike Patton? Mike et ses “oddfellows” (qui est d’ailleurs le titre du dernier opus) sont des invités très appréciés à Dour, où le charme de crooner gominé de Patton fait toujours l’effet d’une bombe. Bon appétit mesdames!

Torche (VEN)

Du métal atmosphérique à souhait, des solos mélodiques bien balancés et séquencés par des parties plus déchaînées, une voix qui va vous emporter : Torche vient enflammer la plaine de Dour pour le plus grand plaisir des amateurs de metal sludge et de stoner, mais pas uniquement… Les fans de Metallica comme ceux de Mogwai risquent bien d’y trouver leur compte.

>> Pour plus d’infos, consultez le programme complet du Dour Festival 2013.

Nancy Junion