Concert review : Suuns, PVT et Valleys au Grand Mix

Posted on 11/05/2013 by BeCult

Ce 10 mai 2013, Le Grand Mix accueillait Suuns, PVT et Valleys. Trois groupes aux sonorités différentes, mais très complémentaires, pour une soirée placée sous le signe de la musique expérimentale.

Les rues de Tourcoing semblent désertes en ce vendredi soir. Seul un petit groupe de personnes s’est rassemblé à l’entrée du Grand Mix, attendant patiemment de pouvoir y pénétrer. Soudain, le grincement de la lourde porte en bois se fait entendre, tel un signal invitant la masse à s’engouffrer dans le couloir de la salle. Vingt minutes plus tard, Valleys, duo mixte originaire de Montréal, investit la scène. Un guitariste (Marc St Louis), une claviériste (Matilda Perks), un son éthéré et deux voix qui se mêlent à l’unisson – rappelant incontestablement celles de The XX – pour une première partie plutôt appétissante.

21h10, la foule est maintenant beaucoup plus dense. Et pour cause! C’est au tour de PVT (anciennement Pivot) de prendre possession des lieux. Mélangeant habillement l’électro et le math rock, ce trio australien vient tout juste de sortir son quatrième album : Homosapien. Une nouvelle plaque que le groupe est venu présenter au public européen au cours d’une tournée qui passera par Bruxelles (La Chocolaterie), le 18 mai prochain. Des voix qui se superposent en cascade, des boucles de synthé analogique lancinantes et atmosphériques, une prestation scénique fulgurante pleine d’émotions, ce soir, PVT nous offre sans conteste un très bon concert. Pendant une heure, les titres de leur dernier opus défilent sous les acclamations de l’audience fébrile, jusqu’au très applaudi Window, issu de leur précédent album Church With No Magic. Voici déjà venue l’heure pour nos trois aussies de céder la scène aux Canadiens de Suuns ; et c’est avec Homosapien, le titre éponyme de leur nouveau disque, que la formation décide de clore cet excellent moment musical.

A Suuns de nous éclairer de sa lumière! En provenance directe de Montréal, ce quatuor mené par le charismatique Ben Shemie compte deux albums à son actif. Deux ans après la sortie de Zeroes QC, c’est avec Images du Futur qu’ils reviennent aujourd’hui en tournée. Leurs compositions sont pour la plupart arrangées avec précision de manière à maintenir un certain équilibre entre les sons, à tendance minimaliste, et le rythme. Une marque de fabrique que l’on retrouve notamment sur leur dernier single en date : 2020. Sur scène, le corps crispé de Shemie, ses paroles sensuellement murmurées procurent un caractère mystérieux à l’ensemble. Durant plus d’une heure et pour le plaisir de la foule surexcitée, Suuns nous fera découvrir son répertoire lumineusement obscur. Un concert qui s’achèvera sur une reprise de Brigitte Fontaine, Le Goudron, et son refrain saugrenu et itératif : le temps est un bateau, la terre est un gâteau. Si vous les avez manqués, hier, au Botanique, sachez qu’ils seront de retour en Belgique, le samedi 20 juillet, dans le cadre du festival de Dour.

Hélène Many