Concert review : Luminance et Phosphor, la nouvelle vague

Posted on 21/06/2013 by BeCult

Vous pensiez que le terme cold wave appartenait au passé? Et bien détrompez-vous! La preuve par deux… grâce aux concerts proposés par Mad About Music ce jeudi soir au DNA. Au menu de cette soirée a priori teintée d’obscures augures : Luminance suivi du trio Phosphor.

Seul avec toutes ses machines, l’homme de Luminance ne se laisse point désarçonner par la complexité de certains passages, entre la synchronisation de sa guitare, de son synthé et des sons mystérieux émanant de son ordinateur. Des morceaux inspirés par les plus beaux moments des années froides et soit-disant révolues, des riffs envolés aux harmonies très “curesques” et une voix joliment travaillée vous transportent pendant la petite demi-heure de ce show légèrement enfumé. Espérons que les prochains lives seront encore plus vaporeux!

Phosphor, au départ timidement installé dans un coin discret du bar, prend place sur scène. Le trio, composé de deux jeunes femmes et d’un gentleman, commence son set tout en douceur. Les voix cristallines et envoûtantes émergent au-dessus des mélanges subtilement sombres de la guitare et des synthétiseurs. Le concert allant, le public se met à bouger furtivement, mettant Phosphor en confiance.

Même si, à proprement parlé, la qualité du son n’a jamais été le fort du DNA, ces prestations furent une expérience sonore très poétique.

Angie Curtis