Dunk!festival 2016… et la lumière fut (ou pas) #jour2

Deuxième jour. Après une bonne nuit de sommeil, on se dirige machinalement vers les sanitaires et prend place dans la file de festivaliers en quête d’une douche chaude pour réveiller leur corps engourdi. Puis, direction le réfectoire pour le p’tit dej qui, comme chaque année, est offert par la maison. Une odeur de café plane dans l’air, des bruits de vaisselle qui s’entrechoque viennent ponctuer le murmure ambiant, tandis que les bénévoles du Dunk, telles des abeilles ouvrières, s’activent en cuisine pour nourrir tout ce petit monde. Continue Reading →